Sélectionner une page

De 1962 à 1972, les éditions Luis de Caralt publient une collection intitulée Las novelas de Maigret. Les images des couvertures sont présentées dans l’ordre chronologique de parution, et dans l’ordre de numérotation de la collection.

Une réédition va suivre dans les années suivantes: le dessin noir et blanc de la couverture reprend le même motif que celui de l’édition ci-dessus. Les couvertures sont présentées cette fois dans l’ordre chronologique habituel.

Voici deux images qui présentent aussi les dos des couvertures de ces deux collections.

Le texte du dos de la couverture de gauche, après la mention des titres de quatre autres volumes, dit ceci (selon ma propre traduction): « Un beau jour, un écrivain prestigieux, Simenon, a créé un personnage unique: le sagace, réservé et intelligent commissaire Maigret. Avec lui, le roman policier, tout en conservant toutes ses incitations à l’action et au mystère, a gagné en dignité, en logique, en humanité. Peintre fidèle de caractères et d’ambiances, observateur compatissant des hommes et des choses, Simenon a fait du genre policier un genre littéraire. » Sur la couverture de droite, la phrase à côté de la silhouette de Maigret reprend en résumé la même idée, puis, au-dessous, on trouve un résumé introductif au roman.

Et voici une publicité pour la parution des volumes de cette collection. Le texte dit: « L’éditeur Luis de Caralt présente « Les romans de Maigret ». La grande collection de romans policiers. Le personnage le plus populaire: le commissaire Maigret. L’auteur le plus célèbre: Georges Simenon. Numéro 1: Maigret et les vieillards. Pour l’humanité de ses personnages, pour le portrait parfait des ambiances et des situations, pour l’intérêt de ses histoires et la véracité de ses dénouements, les romans du commissaire Maigret sont devenus les livres les plus populaires dans le monde entier. »