Sélectionner une page

Une confidence de Maigret: une voiture et une maîtresse

Pour illustrer le titre peu évident de ce roman, publié en septembre 1959, on ne peut passer à côté d’une connaissance de l’intrigue. Plusieurs éditions choisissent de présenter un élément important de celle-ci, à savoir la voiture de Josset. Dans d’autres éditions, cette voiture est présentée avec Josset et sa maîtresse, qu’on voit parfois aussi seule.

D’autres éditions préfèrent présenter la mort de Christine Josset.

Certaines éditions choisissent de présenter un objet important de l’intrigue: le couteau du meurtre, le pot de géraniums et la langouste de la dînette rue Caulaincourt, ou un panneau indicateur de la rue du drame.

Certaines éditions choisissent de présenter une autre scène du roman: par exemple, Josset endormi ou Maigret se confiant au Dr Pardon.

Maigret aux assises: tribunal et vase chinois

Ce roman est publié en mai 1960. Pour en évoquer le titre, il « suffit » de présenter l’image d’un tribunal, ou d’un objet qui en est le symbole, comme le marteau du président de la Cour.

Certaines éditions choisissent de présenter le personnage principal du roman: Meurant guettant les fenêtres de l’hôtel où est descendue sa femme, Meurant à la poursuite de Pierrot, ou Meurant dans son atelier d’encadreur.

D’autres éditions illustrent un objet évoquant l’intrigue: dorure de cadre, vase chinois cachant les économies de Mme Faverges.

Maigret et les vieillards: les lettres et la mort d’un ambassadeur

Pour illustrer le titre de ce roman, publié en novembre 1960, on peut bien sûr mettre en scène des personnes âgées, mais il y a d’autres thèmes qu’on peut aussi imager. Certaines éditions vont faire le premier choix.

D’autres éditions montrent aussi des personnes d’un certain âge, mais avec une connotation de monde aristocratique.

Certaines éditions présentent un des personnages principaux: le comte de Saint-Hilaire. On peut le voir avec Jaquette, ou de dos dans son fauteuil, ou lors de la découverte de son corps.

Dans une édition norvégienne, c’est Jaquette qui est présentée avec Maigret et Janvier; dans une édition anglaise, on devine la silhouette imposante d’Isabelle de V.

Enfin, certaines éditions préfèrent présenter un objet important de l’intrigue, telles les lettres de la correspondance entre Saint-Hilaire et Isabelle.