Sélectionner une page
en 1962, Le Livre de Poche, sous licence Fayard, édite Le chien jaune, avec un dessin original sur la couverture, ainsi qu’une préface de Marcel Aymé

de 1970 à 1973, Le Livre de Poche édite la série complète du cycle Fayard; les images sont présentées selon l’ordre de numérotation de la collection

dans cette édition, les dos de couvertures sont conçues soit comme un prolongement, soit comme une image en miroir du devant

Entre 1970 et 1974, les Presses de la Cité rééditent une partie des romans Maigret dans la collection Presses Pocket (les volumes sont classés selon la numérotation d’édition).

le dos des couvertures de cette édition présente un « portrait à la pipe » qui rappelle fortement celui de l’édition des années 50

en 1976-78, les romans de la période Fayard sont publiés dans la collection Presses Pocket, originellement éditée par les Presses de la Cité; entre 1983 et 1987, Presses Pocket propose une réédition de cette série; si les photographies des couvertures restent les mêmes, la différence entre les deux versions vient du graphisme: dans la première, c’est le nom de l’auteur qui est mis en exergue par la taille et la couleur, et dans la deuxième, c’est le nom du héros; le dos de la couverture de ces deux éditions présente un portrait photographique de l’auteur, et un extrait du début du roman; les images sont présentées dans l’ordre de numérotation de la collection

 

 

de 1988 à 1991, Presses Pocket propose une troisième version, qui présente une photographie plus petite (pour certains romans, reprise des versions précédentes), surmontée d’un fond noir où se lit en blanc un extrait du début du roman; le dos de la couverture est entièrement noir, et présente un commentaire du roman

 

 

cette version à la couverture noire a aussi servi à l’édition de romans de la période Presses de la Cité, en 1991-1992

 

en 1992, Presses Pocket devient Pocket; les rééditions qui suivent portent sur la couverture le nouveau logo de l’éditeur

le dos de la couverture de cette édition est un fond uni noir, avec un texte de présentation en lettres blanches

dès 1996, on trouve une autre réédition, qui porte aussi une couverture photographique, mais dont le motif a changé

 

dès 1999, on trouve encore une autre version, qui présente des couvertures illustrées d’un dessin

 

le dos des couvertures de ces deux éditions est blanc, avec un texte de présentation du roman (tous les dos ne sont pas encore présents sur cette page)

 

il existe aussi une édition dans la collection Pocket Classiques, qui comprend un dossier sur l’oeuvre

De 1995 à 1997, les Presses de la Cité, alliées à U.G.E. Poche, publient une collection, parue au « Fleuve Noir ».

le dos des couvertures de cette édition présente un bref résumé du roman, contenant parfois un extrait de celui-ci, ainsi qu’un portrait photographique « en pied » de Simenon, et la reprise du petit motif en couleur qui se trouve au recto; le fond est de couleur variée (toutes les images ne sont pas présentes)

La Librairie Générale Française (LGF) a publié, de 1997 à 2001, une édition des romans dans sa collection Le Livre de Poche; l’illustration des couvertures a été confiée à Marc Taraskoff.

au dos de la couverture, on trouve un texte présentant le roman, et la reprise (en principe) de la même image que sur le recto